Shop Mobile More Submit  Join Login
About Varied / Hobbyist Tonio103Male/Switzerland Groups :iconalternate-history: Alternate-History
 
Recent Activity
Deviant for 1 Year
Needs Core Membership
Statistics 20 Deviations 578 Comments 3,172 Pageviews
×

Newest Deviations

Favourites

Friends

Groups

Activity


Carvezian Alphabet by Tonio103
Carvezian Alphabet
Done on Adobe© Illustrator© CS5

Here is the Carvezian Alphabet (it is my first digital one, i hope it is fine :) ) –named Ɂelappet in Carvezian, an alphabet based upon cursive punic Phoenician. I designed it to write the Carvezian language, spoken on my imaginary archipelago, Citadelle Islands tonio103.deviantart.com/art/Ci… , by the people shown in purple on that map : tonio103.deviantart.com/art/Et…

An example of the language can already be seen here : louis-michel-ist.deviantart.co… on the :iconlouis-michel-ist:'s profile.

All the needed explanations are on the pic, ask if you are curious about anything.

--------

Voici l'alphabet carvèze (c'est le premier que je digitalise, j'espère qu'il rend bien ^^) -appelé 
Ɂelappet en carvèze. Il est basé sur la version punique cursive de l'alphabet phénicien. Je l'ai construit pour écrire la langue carvèze, parlée sur mon archipelle imaginaire, les Îles de la Citadelle tonio103.deviantart.com/art/Ci… , par le peuple représenté en violet sur cette carte : tonio103.deviantart.com/art/Et…

Un exemple de la carte peut déjà être consulté ici : louis-michel-ist.deviantart.co… sur le profile de :iconlouis-michel-ist: .

Traduction des explications en Français : 
Ɂelaph     coup de glotte
Ðalt        comme l'anglais 'the'
He          comme 'hat' (anglais pour chapeau prononcé avec un h aspiré)/toujours comme dans 'bed' (toujours comme le français 'est')
explication de Wa pour les francophones : le 'w' toujours comme dans wapiti ou comme dans 'watt'
explication de Xe pour les francophones : le 'x' ressemble au r Français mais prononcé très durement dans le fond de la bouche (important pour ne pas le confondre avec le Rhoph), semblable aussi à la jota espagnole.
Ŧe          comme l'anglais 'through'
Yo          comme dans 'yard' (ou comme yoyo)/toujours comme le 'e' dans 'to be' (c'est-à-dire comme le i de presque toute les langues qui utilise l'aphabet latin x) )
explication de Sameš pour les francophones : s toujours comme dans est (le point cardinal)
Ɔin         coup de glotte voisée (arabe ʿayn)/comme le a dans 'call' (càd comme le o dans 'comme')
Phi         p normal/comme 'f' mais entre les lèvres
Rhoph    comme le 'r' français (doit être prononcé de façon très douce à l'avant de la bouche (/!\ pas comme un 'r' roulé latin) pour ne pas être confondu avec le Xe)
Riš         'r' brittanique/'r' à l'espagnol battu seulement une fois.
explication de Šin pour les francophones : comme le 'ch' français.
° : amande vocalique : la lettre en dessous est une voyelle
* : croix consonantique : la lettre en dessous est une consonne

L'alphabet Carvèze émane de l'abjad phénicien punique. Les spécialistes le pensent comme un alphabet même si il n'a pas de lettre-voyelle pure et que sa nature alphabétique est purement accidentelle, l'opposition voyelle longue-voyelle courte ayant disparu.
L'alphabet est appelé “Ɂelappet” dans la langue carvèze et est composé de 23 lettres, une ayant été perdue au court de son évolution (le Ṣade et le Samesh ayant fusionné).
L'alphabet actuel est un alphabet revécu en 1780 par le savant athonien Chaveri Leonopoulos et le clerc carvèze Xan'bel B'naxm'd en se basant sur des pierres gravées du XIIIème siècle. Le Ɂelappet avait été délaissé depuis le XV-XVIème siècle (même si des utilisations sporadique ont été dans été trouvée durant tout cette période d'intéruption).
Les choix pour son utilisation furent principalement phonotacitques. Il y a cepenadand une série de digrammes et deux diacritiques pour indiquer si certaines lettres sont des voyelles ou des consonnes. L'amande vocalique était déjà utilisée dans les textes carvèzes tardifs, la croix consonantique par contre a du être inventée.
Le sense de lecture est de droite à gauche. La façon traditionnelle d'écrire est avec un pinceau, cependant –de nos jours– l'utilisation d'une plume calligraphique et de l'impression est plus commune.

Les digrammes
gy* : avant une consonne : [ʝ]
py* : avant une consonne : [ɸ]
pp : [p] de toute façon
tt : [t] de toute façon

Les diacritiques
Pour une séquence de 2 à 3 vocoglyphes il n'y a pas de patterns attendus. Donc pour une séquence de 2, une diacritique sur la première lettre est attendue et pour une séquence de 3, sur la seconde.
Pour une séquence de plus de 3 vocoglyphes, le pattern attendus est CVCV. Un seul écartement de ce pattern et un diacritique est néccessaire. Pour indiquer un pattern VCVC, on met une * sur la seconde lettre, pour un pattern VCCV, une * sur la seconde et une ° sur la quatrième (deux lettres marquée de suite sont considérées comme inesthétiques).
Pour un pattern CVVC, seul une * sur la quatrième lettre est demandée.
Loading...
Ethnical Repartition on Citadelle Islands by Tonio103
Ethnical Repartition on Citadelle Islands
Done on Adobe© Illustrator© CS5

An Ethnical map of the Citadelle Islands by commune. You can notice that Akabat duchy is more homogenous than Citadelle Est. It's due to some factors : West Citadelle was less populated than the rest of the isles, especially in the Punic era. When establishing on the Island, the Nexians sicked an empty place to wander as Nomads. In the modern time, the short lived Akabat state tried to group the ethnicities and to expulse non-Nexians (except maybe the Arabians).
The Carvezians (Punics) are now in majority only in the mountains. They lost majority on the island back around the IXth century. From that point Nexians had a majority more or less absolute until the 1880's, period during which Athonians gained it. In 2009 Nexians are regaigning it because of immigration. Carvezians are still present spanned on all the Grande Island.

At the level of language, most Athonians speak Greek, however, around 30% of them speak French and around 5% Athonian.
The Nexians and Nexic are speaking a dialect of standard Nexian. They used to speak a specific Akabadian Nexic language however, since more and more Nexians from Sondor came that language disappeared during the beggining of the XXth century. Nexians speak french too, since it was the learning language chosen by the Athonians and that it was convenient from the near french colonies. However a good chunk of them can speak greek too since they were in minority in the middle of greek speaking communities.
Carvezians perpetuated the language of their ancestors. However today, almost no body is a monolingual speaker anymore, they all at least speak a second tongue. A good chunk of Carvezians do not speak Carvezian anymore (~31% according to 2009 census) fortunately that tendency seems to stop and the non-Carveze speaker Carvezians number seems to stabilize since 1999 (~30%, 1989 ~25%, 1979 ~21% 1969 ~18%).
The other communities speak their traditional languages and generally learn French or Greek, with the noticeable exception of Isla Tazgad where even Athonians learn Spanish.
----

Un carte ethnique de les Îles de la citadelle. Vous pouvez remarquer que le duché d'Akabat est fortement plus homogène que Citadelle Est. C'est à cause que cette partie des Îles était souvent moins peuple, surtout durant l'époque punique. Quand les Nexiens se sont établit sur l'île, ils cherchaient des zones vides pour le style de vie nomade. Dans les temps modernes, l'éphémère état de l'Akabat essaya de groupé les ethnies et d'expulser les non-Nexiens (à l'exception des Arabes).
Les Carvèzes (Puniques) possèdent aujourd'hui des majorité uniquement dans les montagnes. Ils ont perdu leur majorité sur l'Île autour du IXème siècle. De là les Nexien eurent une majorité plus ou moins absolue jusque dans les années 1880, période à partir de la quelle les Athoniens la gagnèrent. En 2009 les Nexiens commence à redevenir une majorité à cause de l'immigration. Les Carvèzes sont encore présents, répartis un peu partout sur l'île Grande.

Au niveau des langues, la plupart des Athonien parlent grec, et 30% d'entre eux parlent Français et 5% Athonien.
Les Nexiens et Nexiques parlent une forme régionale du Nexien standard. Auparavant, ils parlaient une langue nexique Akabadienne spécifique, puisque de plus en plus de Nexiens du Sondor vinrent sur l'Archipelle, cette langue disparut au début du XXème siècle. Les Nexiens parlent Français aussi, vu que les Athoniens choisirent cette langue comme langue d'enseignement et que c'était utile dû aux colonies françaises toutes proches. De plus, une bonne partie des Nexiens peut aussi parler le Grec par le fait d'avoir été entourée par des communautés Hellénophones.
Les Carvèzes perpétuèrent la langue de leurs ancêtres. Cependant de nos jours, presque personne n'est encore un locuteur monolingue, ils parlent tous au moins une langue seconde. Une certaine parties des Carvèzes ne parle carrément plus le Carvèze (~31% selon le census de 2009), heureusement cette tendance semble cesser et le nombre de Carvèze non Carviginophone semble se stabiliser depuis 1999 (~30%, 1989 ~25%, 1979 ~21% 1969 ~18%).
Les autres communautés parlent leurs langues traditionnelles et généralement aprennent le Français ou le Grec avec l'exception notable du comté d'Isla tazgad où même les Athoniens apprennent l'Espagnol.
Loading...
Citadelle Islands / Iles de la Citadelle by Tonio103
Citadelle Islands / Iles de la Citadelle
Done on Adobe© Illustrate© CS5

Description au dessous

----------

Here is my new collab with my buddy :iconlouis-michel-ist: in the frame of a new crossover with his universe of Nexia (check him out).

Citadelle Islands are a little archipelago east of the Canaries and north-west to the Nexian islands owned by the Kingdom of Athony. It was formed from the same reason of the Canaries : a volcanic fracturing from the atlantic abysmal plains.

Historically it was at the origin settled by the Guanches but they were quickly overcome by the Carthaginian Empire that owned all of the Khadiyan (or Atlantic) Island (cf. map of Nexia on :iconlouis-michel-ist: profile (*)). The Carthaginians founded a port on the island : Ḥāmet Yam Kbīr (the Fortress on the Great Sea). Then at the end of the third Punic war, the Romans conquered all of their empire, slowly conquering their advanced post on the Khadiyan Island. Though they never went until Ḥāmet Yam Kbīr, permitting the Punics there to survive and make perpetuate their culture. They refer themselves as Qart-Hadatiy (Carthaginian in Punic) that will become in their modern language as Rharδey which gave the french "Carvèze" and the English "Carvezian".

Around the 5th century however, the Nexians will get out of their home islands and go migrate on the Khadiyan Islands and until the islands of 
Yam Kbīr that had become Yamɂǝbr in the Punic Carvezian language of that era (which gave the Nexian name : Yamubat). Then the Carvezian and the Nexians cohabited more or less peacefully until the coming of the Arabians and the islamization. The Nexians were quicker to convert to Islam, so it gave many tensions. A Nexian Emirate will be established around the XIIth century the Punics being second class citizen. 
Many centuries later, the Spanish seeking footstep in the ocean, colonized the Canaries and the Citadelle Islands that they named "Canarias Grandes del Este", however the locals there were more tough than on the Canaries, the Spanish will hold them more losely. During the trouble of the 7 years war they won't be able to hold them and a Nexian Emirate will be re-established.

However it will be short lived, cause the powerfull Millianese (another story for another time) merchant family of the Rodrigo will conquer the isles in the name of the Millianese crown. Due to internal familial rivalities, the Millianese will cede them soon after to the Athonian in 1765.
Athony will at first have a quite harsh colonial policy, it will be until the religious plurality act of 1830 where all Abrahamic faiths will be authorized. After that the Nexian and Carvezian citizens of Citadelle Islands will be granted more and more the same right as an Athonian citizen. The  Colony will be fully integrated to the Athonian system around 1890. 
During that period a lot of Athonians will emigrate to the isles and will become a majority around 1880 (~60%).

After the revolution of 1920, the islands will know quite high ethnic tension due to the investiture of an atheistic religious policy. The Nexians will hold numerous riots. It will span untill 1934 where the policy will be made more lenient. The Basil Gabriel II will even go there to visit the newly neoclassical mosque. 

During WWII the islands will know a detent, cause the Athonian governement will invest a lot in the infrastructure of the island. Numerous Carvezians and Citadellian Nexians will fight in the ranks of the Athonian army. 
The after war will be a quite quiet time in comparison of the life in a good chunk of the world. 

Around 1952 the war for Nexian independence will break. The Nexians of the Citadelle will move a bit around that state of fact. Some independentist movement will try to 
secede the Citadelle Islands from Athony. However none will succeed. Unfortunately for Athony, the regime of the independant Nexia will regularly try to demand the Islands from Athony. The Paroxysm of that will come with the annexion the Khadiyan Islands by Nexia from spain.

In 1977 a referendum was hold and the Duchy of Western Citadelle (today's Duchy of Akabat) secede from Athony and created a small independant state. In 1979 However, the Nexian leader, Yaħya Hukən wanted to join the Soviets in the Afganistan war. Unfortunately for him, with a religious trigger, a huge revolt was hold. So 
Hukən fled in Akabat and the Sultan that was established by the independent state (though he had theoretically still ties with Athony) appointed him as prime Minister. Then at the death of the Sultan, Hukən take the power in Akabat and 
as a Nexian Napoleon went back to Nexia and retook the power. In his absence in Akabat, a pro-Athonian brother of the former sultan hold a coup and retook the power while choosing to make Akabat back under the Athonion lordship. Due to the international conjuncture, 
Yaħya Hukən had numerous other affairs and couldn't stop this re-annexation. So in 1984 the Islands was officially back under the Athonian governance. The result of the brief independence and turmoils is a reorganization of the administrative territories (the whole islands are now covered by counties (comtés/cheiquats)) and the special statute of the Duchy of Akabat as a semi-autonomous state.

We are in 2009, the islands has known many years of prosperity under the republic and kingdom of Athony, except maybe a few riots or terrorist attacks. 

---------

Voici ma nouvelle collab avec mon pote :iconlouis-michel-ist: dans le cadre d'un crossover avec son univers de Nexie.

Les Îles de la Citadelle forment un petit archipelle à l'est des Canaries et au nord-ouest des Îles de Nexie. Elles sont actuellement sous la gouvernance Athonienne. Elles se sont formé géologiquement comme les Canaries : des fractures volcaniques depuis les plaine abyssale de l'Atlantique.

Historiquement les Îles furent à l'origine colonisée par les Guanches, mais furent rapidement colonisée par l'Empire Carthaginois –qui possédait toutes les Îles Khadiya (ou Îles Atlantiques) (cf. carte de la Nexie sur le profile de :iconlouis-michel-ist:). Les Carthaginois fondèrent le comptoir de Ḥāmet Yam Kbīr (La Fortersse de la Grande Mer). À la fin de la troisième guerre punique, les Romains conquirent une à une les îles Khadiya. Cependant, ils n'allèrent jamais jusqu'aux Îles de la Citadelle, permettant aux Puniques de perpétuer leur culture là-bas. Ils se nommaient eux-mêmes les Qart-Hadaštiy (Carthaginois en Punique) qui deviendra dans leur langue moderne "Rharδey" qui a donné le Français "Carvèze".

Autour du 5ème siècle cependant, les Nexiques vont sortir de leurs îles natale et migrer sur les Îles Khadiya et delà jusqu'aux îles Yam Kbīr qui dans l'évolution de la langue carvèze étaient devenues Yamɂǝbr (qui a donné le nom nexien : Yamubat). Ensuite les Carvèzes et les Nexiques ont cohabité jusqu'à l'arrivée des Arabes et de l'Islam. Les Nexiens furent plus rapide à adopter cette religion, cela créa des tensions avec les Carvèzes gardant leurs vieilles croyances. Un émirat Nexien sera établi autour du XIIème siècle avec les Puniques comme citoyen de seconde classe. Quelques siècles plus tard, les Espagnols recherchant un poste avancé dans l'océan, ont colonisé les Canaries et les Îles de la Citadelle qu'ils ont nommé "Canarias Grandes del Este" (Grandes Canaries de l'Est), cependant les locaux étaient plus coriaces que sur les Canaries, les Espagnols les tiendront de façon moins forte. Pendant la guerre de 7 ans, il ne seront plus capable de les tenir. Un Émirat Nexien sera rétabli. 

Cependant son indépendance sera de courte durée, car la puissante famille marchande Millianaise (un autre histoire pour un prochaine fois) du nom de "Rodrigo" va conquérir les îles au nom de la couronne Millianaise. À cause de rivalité familiale interne, les Millianais vont les céder peu de temps après aux Athoniens (1765).
Athonie aura dans un premier temps une politique coloniale très dure, ce sera jusqu'en 1830 avec l'adoption d'une politique de pluralité religieuse autorisant la pratique de toutes les religions Abrahamiques. Après cela, les citoyens nexiens et carvèzes obtiendront de plus en plus les mêmes droits qu'un citoyen athonien. La colonie sera pleinement intégrée au système athonien autour de 1890.
Pendant cette période beaucoup d'Athonien vont émigrer sur les îles et devenir une majorité dans les années 1880 (~60%).

Après la révolution de 1920, Les Îles vont connaître des tensions ethniques assez hautes à cause de l'investiture d'une doctrine religieuse Athée. Les Nexiens vont poursuivre de nombreuses manifestations violentes. Cela durera jusqu'en 1934 où la doctrine deviendra plus compréhensive. Le Basil Gabriel II ira même à l'inauguration d'une nouvellement construite mosquée de style néo-classique.

Pendant la seconde guerre mondiale les îles connaîtront une détente, car le gouvernement Athonien va y investir beaucoup des les infrastructures. De nombreux Carvèzes et Nexiques Citadelliens vont se battre dans les rangs de l'armée Athonienne.
L'après-guerre sera une période assez calme comparée à ce qu'il ce passe dans une grande partie du monde.

Vers 1952 la guerre d'indépendance Nexienne va être déclenchée. Les Nexiens de la Citadelle vont un peu s'agiter. Certains mouvement indépendantistes vont essayer de séparer les Îles de la Citadelle d'Athonie. Cependant aucuns ne vont réussir. Athonie se retrouvera de nombreuse fois dans la situation malheureuse de devoir garder diplomatiquement les îles des demandes du régimes de la Nexie/Sondor indépendante. Le Paroxisme de ces tensions viendra quand le Sondor annexa les Îles Khadiya de l'Espagne.

En 1977 un référendum sera tenu et le duché de la Citadelle orientale (le Duché d'Akabat d'Aujourd'hui) pris son indépendance d'Athonie. En 1979 cependant, le Leader Nexien/Soudarien 
Yaħya Hukən voulut joindre les Soviétiques dans la guerre de l'Afghanistan. Malheureusement pour lui –par un déclenchement religieux– une très grosse révolte éclata. Donc Hukən fuit en Akabat et le Sultan qui avait été établit par le nouvel état indépendant (bien qu'il avait théoriquement toujours des liens avec Athonie) le nomma –subjugué– premier ministre. Ensuite à la mort du sultan, Hukən pris le pouvoir et –tel un Napoléon Nexien– retourna au Sondor et repris le pouvoir. Pendant son absence, un frère pro-Athonien de feu le sultan, fis un coup d'état et choisit –par prétexte de sécurité– de réintégrer Akabat sous autorité athonienne. À cause de la conjoncture internationale, Yaħya Hukən eut d'autres chats à fouetter et ne put stopper cette réintégration (qu'il qualifia de re-colonisation). Au final donc en 1984, les Îles furent à nouveau entièrement sous la suzeraineté athonienne. Le résultat de cette brève indépendance est une réorganisation des territoires administratifs (l'île est désormais entièrement couvertes par des comtés) et l'établissement  d'un statut spécial pour le Duché d'Akabat comme état semi-autonome.

Nous sommes en 2009, l'îles a connu de nombreuses années de prospérité sous le royaume et la démocratie d'Athonie, à l'exception peut-être de quelques manifestations ou attentats.

  

 

 

 

 

Loading...
Go check the flag that :iconlouis-michel-ist: did for my recently posted Athonian Colony : .:/=Flag of Citadel's Island=\:. by Louis-Michel-Ist
Our Father, Medieval Athonian translation by Tonio103
Our Father, Medieval Athonian translation
done on Adobe© PhotoshopCS5© and Illustrator©

Just a try on photo manipulation to try make look real a prayer plate in my Conlang in the Pater Noster Church, Jerusalem.
Juste un essai de manip' photo pour essayé de rendre authentique mon idéo-langue, en créant une plaque de prière de l'église Pater Noster, Jérusalem.

Translation of this prayer is a tradition for linguists and conlinguists, so I thought :"why not doing mine?"
La traduction de cette prière est une tradition pour les linguistes et idéolinguistes, j'ai donc pensé : "pourquoi ne pas la mienne?"

To do so, I principally used a Greek Orthodox version of the prayer, i imagined that it would have an heavy influence on the Athonian version, a lot of words are directly loaned from it.
Pour ce faire, J'ai principalement utilisé une version grecque orthodoxe de la prière, j'imaginai que ça aurait eu une forte influence sur la version Athonienne, un bon nombre de mots sont d'ailleurs emprunté à cette version grecque.

SO it's a medieval version of the language [13th], the language continue to evolve till our days.
DONC c'est une veston médiévale du langue [XIIIème], la langue a continué à évoluer jusqu'à nos jours.
-------
[EN] Athonian is a romance language that developed quite separately from other on the Athony Island. Due to its environment, the language was heavily influenced by Greek, not only in its writing system (developed by Greek apologetics) but also in its pronunciation (notably the lenition instead of palatalization of lot of consonants, more current in most of latin languages).

Today it's one of the three Athony's official languages (along with French and Greek) and is spoken by around 350'000 of the population.
--
[FR] L'Athonien est une langue latine qui s'est développé relativement séparée des autres sur l'Île d'Athonie. À cause de son environment, la langue a été fortement influencée par le Grec, non seulement dans son système d'écriture (développé par des prosélytes grecs) mais aussi dans sa prononciation (notamment la lénition des consonnes au lieu de leur palatalisation, qui aurait été attendue pour une langue latine).

De nos jours, c'est une des trois langues officielles d'Atonie (avec le Français et le Grec) et est parlée par à peu près 350'000 personnes.
-------

Πάθηρι νοστρι ζῠη ιν Ουρένισις ης

Páthêri nostri zhê in Ovrénisis ês
/'pa.θe.ri'nos.tri.ʝe.in.o'vre.ni.sis'es/
Father[str.obl.m.sg] ours[obl.m.sg] who[obl] in Heaven[str.dat.n.pl] art[2nd.sg]
Our Father, who art in Heaven
Notre Père, qui es aux Cieux[paradis]

Αγιαζαθι νόνηιϋ τοϋι σητ
Agiasathi nónêyu touy sêt
/a.ʝja'za.θi'no.ne.jy.'tuj'set/
Sanctified[obl.n.sg] name[str.obl.n.sg] thine[obl.n.sg] were[subj.3rd.sg]
Thy name shall be sanctified
Que ton nom soit sanctifié

Βασιλέιηὺη τουη βαϊνητ
Vasiléiêyê touê vaïnêt
/va.si'lɛ.je.je'tu.e.va'i.net/
Realm[str.obl.f.sg] thine[obl.f.sg] arrived[subj.3rd.sg]
Thy Realm shall come
Que ton royaume vienne

Φεχτῐη ὼουλουντάθηὺη τουη σητ
Fextie wouloudáthêyê touê sêt
/'fɛç.tie̯.wu.lu'da'θe.je'tu.e'set/
Done[obl.f.sg] will[str.obl.f.sg] thine[str.obl.f.sg] were[subj.3rd.sg]
Thy will shall be done
Que ta volonté soit faite

Ταθι ιν Ουρένισις
Tathi in Ovrénisis
/'ta.θi.in.o'vrɛ.ni.sis/
As-much in Heaven[str.dat.n.pl]
In the Heaven
Aux cieux

Ταθι φὺηρ Θέρηὺη
Tathi fyêr Thérêyê
/'ta.θi.ɸjer.θɛ.re.je/
As-much on/over Earth[str.obl.f.sg]
As on Earth
Comme sur la Terre

Νδα νουβις ισσου δεϊ
Da nouvis issou dheï
/'da'nu.vis.i.su'ðɛ.ji/
Give[imp.2nd.sg] us[dat] this[gen.n.sg] day[weak.gen.n.sg]
[1st part] Give us our today’s substantial bread
[1ère partie] Donne-nous notre pain substantiel 
d'aujourd'hui

Εφὺουσι φὺενηιϋ νοστρι
Efyousi fyenêyu nostri
/ɛ'fju.si'ɸjɛ.nɪ.jy'no.stri/
substantial-essential[obl.n.sg] bread[str.obl.n.sg] ours[obl.n.sg]
[2nd part] Give us our today’s substantial bread
[2nde partie] Donne-nous notre pain substantiel d'aujourd'hui

Κε αφη νουβις αφηλήμιδεσες νοστρες
Ke afê nouvis afêlê'midheses nostres
/'kɛ'a.fe'nu.vis.a.fe'le.mi.ðɛ.sɛs'no.strɛs/
And forgive[imp.2nd.sg] us[dat] debt[str.obl.f.pl] ours[obl.f.pl]
And forgive us our debts
Et remets-nous nos dettes

Κε ταθι αφηβίμυς αφηλημιτόυρισις νοστρις
Ke tathi afêvímus afêlêmitóurisis nostris
/'kɛ'ta.θi.a.fe'vi.mys.a.fe.le.mi'tu.ri.sis'no.stris/
And as-much forgave[perf.1st.pl] debtor[str.dat.m.pl] ours[dat.m.pl]
As we forgave our debtors
Comme nous avons remis nos débiteurs

Κε δεστρη νος ιν φηρεσμονιϋ ινδουκρη νυν
Ke destrê nos in fêresmonyu idoukrê nun
/'kɛ'ðɛ.stre'nos.in.fe.rɛs'mo.njy.i'du.kre'nyn/
And let[imp.2nd.sg] us[acc] in tentation[obl.str.n.sg] drive[inf] no(t)
And let us not drive into tentation
Et laisse-nous ne pas nous conduire à la tentation

Σηνδ ελετρη νοσ η πουνηρυιϊ
Sid eletrê nos ê pounêruyi
/'sed.ɛ'lɛ.tre'nos.e.pu.ne.ry.ji/
But free[imp.2nd.sg] us[acc] out-from (d)evil[dat.str.n.sg]
But free us from the devil
Mais délivre-nous du mal

Διλλοὺκ θυ στας θηβι κε Βασιλέιηὺη κε Δυνεμιϊ κε Δουξηὺη προ Αιονισις Αιονέρὺηρι
Dhiglioyk thu stas thêvi ke vasiléiêyê ke Dhunemyi ke Dhouxêyê pro Aïonisis Aïonéryêri
/'ði.ʎojk.θy.stas.θe.vi.kɛ.va.si'lɛ.je.je.kɛ.ðy'nɛ.mji.kɛ'ðuk.se.je.pro.a.i'o.ni.sis.a.i.o'nɛ.rje.ri/
Because thou[nom] standst[2nd.sg] thee[dat] and Realm[str.obl.f.sg] and Power[str.obl.m.sg] and Glory[str.obl.f.sg] for Aeon[str.dat.f.pl] Aeon[str.gen.f.pl]
Because it's to thee that belong the Realm, the Power and the Glory for the Centuries of the Centuries (/for the Ages of the ages)
Car c'est à toi qu'appartiennent le Royaume, la Puissance et la Gloire pour les Siècles des Siècles (/pour les Ères des ères)

Αεμην
Aemên
/'ɛ.men/
Amen

Loading...
Happy New Year to everyone / Bonne Année à tous !

I wish you a year 2016 whole and awesome / Je vous souhaite une année 2016 bien remplie :D

I'm about to finish a project on which I've been working since this fall, It is a second map on the 'Other Big 5' ATL.
I'm hopping you will enjoy it !!!

Take care of yourselves and see you soon :D
  • Listening to: Nothing special
  • Reading: 'A man in the high castle'
  • Watching: Diverse
  • Playing: Cities Skylines
  • Eating: Diverse
  • Drinking: Diverse

deviantID

Tonio103's Profile Picture
Tonio103

Artist | Hobbyist | Varied
Switzerland
Interests

AdCast - Ads from the Community

×

Comments


Add a Comment:
 
:iconangiecolourdreamer:
AngieColourDreamer Featured By Owner 2 days ago  Student Digital Artist
Hi ! Thank you so much for :+fav: my work ! :star:
Reply
:icontonio103:
Tonio103 Featured By Owner 2 days ago  Hobbyist General Artist
Ah, mais de rien ^^ ton exécution du personnage de mon potte :iconlouis-michel-ist: est superbe !
Reply
:iconangiecolourdreamer:
AngieColourDreamer Featured By Owner 2 days ago  Student Digital Artist
Content que ça te plaise ! :heart: :hug:
Reply
:icontonio103:
Tonio103 Featured By Owner 2 days ago  Hobbyist General Artist
Ahah merci pour le câlin ^^ Hug 
Reply
:iconthesuricateproject:
theSuricateProject Featured By Owner Jun 30, 2016  New Deviant
Thank you very much for the fav on my map ! :D
Reply
:icontonio103:
Tonio103 Featured By Owner Jul 3, 2016  Hobbyist General Artist
no probkem :)
Reply
:iconlinumhortulanus:
Linumhortulanus Featured By Owner Jan 22, 2016  Hobbyist Digital Artist
Thanks for the favourite!^^
Reply
:icontonio103:
Tonio103 Featured By Owner Jan 23, 2016  Hobbyist General Artist
You're welcome :)
Reply
:icon3d4d:
3D4D Featured By Owner Jan 13, 2016  Student General Artist
Hello. You can make a request?
Reply
:icontonio103:
Tonio103 Featured By Owner Jan 14, 2016  Hobbyist General Artist
Hum, it's depending, what do you want me to do ?
Reply
Add a Comment: